Ce flash met en lumière la défaillance d’utilisation de la check-list sur trois événements indésirables et rappelle les bonnes pratiques de la check-list au bloc opératoire.
L’analyse des causes profondes et des barrières défaillantes, fait ressortir des défauts de communication, de transmission d’information et de travail en équipe.

The post Flash sécurité patient « Sécurité au bloc opératoire : un petit check vaut mieux qu’un grand choc ! » first appeared on ProcuRSS.eu.